• lien sécurité
  • lien lumière
  • lien sonorisation
  • lien machinerie
  • lien orga spectacles
  • lien orga exposition
  • lien territoires
  • lien lieux scéniques
  • Obtenir une version PDF des pages de la rubrique

Les enceintes

 
L’enceinte est un ensemble composé d’une boîte et de haut-parleurs.


enceinte

Il existe plusieurs types d’enceintes :

  • Les enceintes large bande ne sont constituées que d’un seul haut-parleur qui couvre la quasi totalité de la bande audible, exceptées les extrémités du spectre (extrême grave et aigu) qui sont atténuées. On les destine à des usages où une bonne qualité de reproduction n’est pas nécessaire (public-adress, HP équipant certains postes de radio, amplificateurs de guitare…)
  • Les enceintes passives à deux ou trois voies sont alimentées par un seul amplificateur ; les différents composants de l’enceinte reçoivent chacun la plage de fréquences qu’ils peuvent restituer par l’utilisation d’un filtre passif intégré : le boomer reçoit les fréquences graves ; le médium, les fréquences médiums et le tweeter uniquement les fréquences aiguës. Ces enceintes ont généralement un rendement moindre dû au filtre séparateur qui est aussi consommateur d’énergie. De ce fait, pour des puissances plus importantes, on préfèrera des enceintes dites actives. Avantages : coût moindre, ne nécessite qu’un amplificateur, câblage simplifié. Inconvénients : rendement moins bon.
  • Les enceintes passives processées : on améliore la courbe de réponse et on protège les haut-parleurs composant l’enceinte par un processeur électronique (généralement développé par le fabriquant d’enceintes) inséré avant l’amplificateur. Ce filtre effectue une égalisation sophistiquée ainsi qu’une limitation. Si en plus on analyse le signal sortant de l’amplificateur et/ou on mesure la température du HP, on parle d’enceintes asservies.
  • Les enceintes actives sont composées de plusieurs HP adaptés aux fréquences à transmettre mais alimentés chacun par un amplificateur. Chaque amplificateur ne reçoit que la plage de fréquences que son HP doit restituer. On utilise alors en amont un filtre qui divise l’ensemble du spectre audio (20 - 20 000 Hz) en plusieurs bandes (voies).
    Exemple :
    - SUB BASSES de 20 à 80 Hz
    - BASSES de 80 à 250 Hz
    - MEDIUMS de 250 à 3 KHz
    - AIGUS de 3 à 18 kHz

    Avantages : meilleur rendement sur toute la bande passante. Egalisation des HP, protection des composants par un limiteur, remise en phase des différents HP dans l’enceinte sont effectuées par le filtre numérique.
    Inconvénients
    : coût plus élevé par la mise en oeuvre de trois ou quatre amplificateurs et d’un filtre séparateur externe.
  • Les enceintes de retour de scène ou bains de pieds (wedge, en anglais) ont une ébénisterie adaptée à leur positionnement sur scène, devant l’instrumentiste. Là aussi on trouve des dizaines de modèles avec des diamètres de boomer plus ou moins grands et des pavillons d’aigus à dispersion plus ou moins sophistiqués. Généralement passives, on trouve quelques modèles actifs ou auto-amplifiés.

  • Les enceintes auto-amplifiées : pour simplifier la location et éviter de lourds racks d’amplificateurs, on trouve de plus en plus de fabricants qui développent des enceintes où l’amplification est intégrée. Plus de problème de câble HP, il suffit d’amener à l’enceinte amplifiée une alimentation secteur ainsi que la modulation qu’elle doit reproduire.
    Avantages : pas d’amplificateur ni câblage, tout est intégré.
    Inconvénients : restitution et tenue en puissance moins bonnes, dus à certains compromis sur l’amplification. Poids plus important.
 
 
 
 
 
 
 Partenaires
Dernière mise à jour le 21/07/2011