• lien sécurité
  • lien lumière
  • lien sonorisation
  • lien machinerie
  • lien orga spectacles
  • lien orga exposition
  • lien territoires
  • lien lieux scéniques
  • Obtenir une version PDF des pages de la rubrique

Les haut-parleurs

 

Un haut-parleur est un transducteur transformant l’énergie électrique en énergie acoustique.

Il est composé d’un moteur assurant la transformation électrique / mécanique et d’une membrane transformant l’énergie mécanique en énergie acoustique. Les HP fonctionnent à l’envers d’un microphone dynamique : c’est l’amplificateur qui envoie un courant alternatif à la bobine qui est insérée dans un aimant. Ceci la fait se déplacer d’avant en arrière à une vitesse déterminée par la fréquence à reproduire.


Il existe plusieurs types de haut-parleurs adaptés à la plage de fréquences qu’ils doivent reproduire :

  • les boomers ou woofer à grand diamètre( 12 ‘’- 30 cm, 15’’- 38 cm, 18’’- 46 cm ) pour la resti-tution des fréquences basses. Ce HP ne peut pas reproduire les fréquences aiguës ; la membrane est trop rigide pour vibrer rapidement.
boomers


  • les médiums de diamètre plus petit, spécialisés dans la reproduction des fréquences médiums (8 à 20 cm).

médiums

  • les tweeter ou moteurs d’aigus chargés de la reproduction des aigus. La membrane doit être légère et fine pour pouvoir vibrer rapidement (4000 à 20000 Hz).
tweeter


Caractéristiques techniques du haut-parleur

On les trouve sur la fiche technique fournie par le constructeur :

  • Bande passante :
    Plage de fréquences qu’il est capable de restituer avec une certaine tolérance (en général + ou - 3dB) Exemple : 50 Hz à 16 kHz 3 dB

  • Puissance admissible :
    Elle s’exprime en Watts. En principe, la fiche de caractéristiques du haut-parleur distingue les Watts RMS – puissance supportée à long terme et Watts PEAK – puissance instantanée sur une très courte période. Au-delà de cette puissance admissible, le haut-parleur se détruira.

  • Rendement :
    Faculté de transformer la puissance électrique en pression acoustique (il dépend des composants utilisés et de sa technique de fabrication). Une enceinte avec un rendement important délivrera davantage de pression acoustique à puissance égale qu’une enceinte à faible rendement). Le rendement s’exprime en dB spl (dB acoustiques) pour 1 watt mesuré à 1 mètre.

    Exemple : 98dB/1W/1m

    Rappel : 1 HP pouvant délivrer 130 dB équivaut à 2 HP de 127 dB.
    On peut donc diminuer le nombre de HP à installer pour une même puissance acoustique en utilisant des HP à meilleur rendement. Gain de temps à l’installation, de place, de coût…

  • Couverture angulaire :
    Comment le HP diffuse dans le plan horizontal et vertical par rapport à son axe ? Exemple : 60°H / 40° V. Ces données sont surtout valables pour le médium et l’aigu ; les fréquences basses étant quasi omnidirectionnelles. Le choix d’un HP pour la sonorisation d’un lieu dépendra, pour une grande partie, de sa couverture angulaire.

  • Impédance :
    C’est la résistance de la bobine du HP additionnée à l’impédance due aux mouvements de la bobine dans un champ magnétique permanent. Elle s’exprime en ohms (Ω). On en tiendra compte lorsque l’on raccordera le ou les HP à l’ampli. L’impédance habituelle des HP est de 4, 8 ou 16 Ω.
 
 
 
 
 
 
 Partenaires
Dernière mise à jour le 21/07/2011