• lien sécurité
  • lien lumière
  • lien sonorisation
  • lien machinerie
  • lien orga spectacles
  • lien orga exposition
  • lien territoires
  • lien lieux scéniques
  • Obtenir une version PDF des pages de la rubrique

Boucle de masse et problèmes de ronflette

 

Les boucles de masse génèrent des ronflements audibles dans notre système de sonorisation
Elles sont souvent provoquées par les câbles de liaison.


Lorsque nous installons un système de sonorisation, les différents appareils mis en oeuvre (amplificateurs, table de mixage, périphériques audio…) possèdent un câble secteur avec prise CEI à trois conducteurs : deux pour le courant (phase et neutre) et un pour la connexion de terre obligatoire pour la sécurité de l’installation et des personnes. Cette terre est connectée aux châssis de nos appareils. Par ailleurs, leurs entrées et leurs sorties, lorsqu’elles sont asymétriques, ont une connexion avec la masse électrique, point commun de l’alimentation basse tension qui sert de référence pour toutes les tensions audio. Cette masse électrique est en général reliée au châssis de l’appareil en un point qui doit être unique.
Lorsque nous connectons nos appareils, il se produit une double liaison entre les masses des appareils par la terre du câble secteur et par le blindage des conducteurs audio. Cette double liaison à la terre crée une boucle de masse, source de perturbations dans nos équipements, car des courants circulent dans les châssis et produisent des tensions qui s’ajoutent aux tensions audio ce qui provoque un ronflement, un bruit de fond.

Solutions


Utiliser des appareils à connections symétriques.

  • Utiliser un amplificateur équipé d’un interrupteur séparant la masse électrique de celle du châssis.
  • L’amplificateur reste relié à la terre par le câble d’alimentation secteur, tandis que la continuité des masses électriques est assurée par le blindage du câble audio.
  • Une autre solution consiste à supprimer la boucle de masse en insérant dans la liaison audio, entre la console et les amplis, un adaptateur XLR mâle/XLR femelle où la masse n’est pas connectée à l’une des extrémités.
  • Utiliser un transformateur d’isolation de lignes. (Splitter)

Autre exemple de boucle de masse

Un musicien branche sa guitare via une boîte de direct (Di Box) reliée à la console de mixage ainsi qu’à son amplificateur situé sur scène. Les équipements audio (table de mixage, amplis…) sont eux-aussi connectés à la terre par leur cordon d’alimentation.
Le câble de modulation audio XLR reliant la console au boîtier de direct réunit les masses de l’ensemble sono/musicien : une boucle de masse vient de se créer que l’on peut rompre à l’aide d’un interrupteur dénommé « earth-lift » (lève-terre) prévu à cet effet sur cet appareil. La ronflette disparaît.

Lignes graduées des éclairages et modulations son

Les liaisons audio symétriques protègent relativement bien des parasites les faibles niveaux de nos microphones, mais il faut néanmoins éviter qu’elles longent les lignes électriques graduées (projecteurs sur scène par exemple.) Si on ne peut pas faire autrement, on croisera les câbles
lumières et son sur la plus courte distance possible.


cablage_son_et_lumiere
A l’installation, on veillera à bien séparer les passages de câbles : on placera par exemple les gradateurs lumière à jardin et les équipements son à cour.
 
NB :

  • Il sera souvent difficile de déterminer quelle est la connexion qui provoque la boucle de masse. Il faudra débrancher et rebrancher appareil après appareil afin de trouver quel équipement ou quelle liaison est en cause.
    On coupera la boucle de masse sur la modulation à l’aide d’éventuels interrupteurs (earth-lift) équipant ces appareils ou à l’aide d’un raccord audio dont la masse n’est pas connectée d’un coté.
  • Les câbles HP où circule une tension relativement élevée, ne sont pas perturbés par les lignes électriques graduées des projecteurs.
 
 
 
 
 
 Partenaires
Dernière mise à jour le 19/06/2013