• lien sécurité
  • lien lumière
  • lien sonorisation
  • lien machinerie
  • lien orga spectacles
  • lien orga exposition
  • lien territoires
  • lien lieux scéniques
  • Obtenir une version PDF des pages de la rubrique

Polarité et phase

 
Les connecteurs d’entrée et de sortie d’une console, d’un amplificateur, d’une enceinte, d’un microphone, d’un haut-parleur… sont repérés et indiquent le point chaud + et le point froid -. Le signal audio est un signal alternatif qui passe successivement par des valeurs positives, puis négatives. A priori, il n’y aurait pas de raison de nommer l’un + et l’autre - , mais pour le respect de la phase relative entre plusieurs appareils ou HP, ce repérage est indispensable !

Que se passe-t-il lorsque la polarité ou phase
(+ sur + ; - sur -) n’est pas respectée ?




phase_2



S’il n’y a qu’un microphone et une enceinte, pas de problème, la phase est sans importance ; mais dès qu’il y a plusieurs haut-parleurs et plusieurs microphones, la phase doit être respectée : les membranes des haut parleurs doivent se déplacer dans le même sens et deux micros placés l’un à coté de l’autre doivent produire une augmentation de puissance lorsqu’on les additionne.

On veillera à vérifier la phase des enceintes avant tout travail.
On peut utiliser un signal test où les deux canaux sont « en phase » et un autre où ils sont « hors-phase ». On peut également réaliser ce test avec un signal musical quelconque.
Si les deux enceintes sont en phase, le son paraît venir d’un point situé au milieu de celles-ci.
Si une enceinte est hors-phase par rapport à l’autre, le son semble sortir des côtés des haut-parleurs ; un désagrément apparaît à l’écoute et il n’y a plus grand chose au centre de l’écoute stéréophonique. On perd sensiblement les basses fréquences.
Une écoute prolongée d’un tel système provoque une gêne réelle due au fait que nos oreilles reçoivent quasi simultanément un signal en et hors phase.

Il suffit d’inverser la polarité d’une enceinte pour rétablir la phase.
En sonorisation on utilise généralement un raccord XLR/XLR spécialement câblé en hors-phase que l’on insert entre la table et l’amplificateur pour renverser la phase si l’on constate une anomalie.

Lorsqu’on utilise plusieurs microphones pour capter une même source, il faut également veiller à respecter la polarité des microphones.
On parle dans deux microphones placés côte à côte ; lorsqu’on les additionne (mélange à des valeurs identiques) sur notre table de mixage, la modulation doit être plus forte, s’ils sont en phase. S’ils sont hors-phase l’un par rapport à l’autre, le signal est moins fort (voire totalement annulé par opposition de phase) ou manque considérablement de graves.
 
 
 
 
 
 
 Partenaires
Dernière mise à jour le 21/07/2011