• lien sécurité
  • lien lumière
  • lien sonorisation
  • lien machinerie
  • lien orga spectacles
  • lien orga exposition
  • lien territoires
  • lien lieux scéniques
  • Obtenir une version PDF des pages de la rubrique

Sonorisation d'un quartet de jazz

 

Objectifs

Sonorisation de l’orchestre (piano, basse, batterie, saxophone) avec mixage pour le public et pour les musiciens (retours de scène).



Principes

Le jazz est une musique utilisant des instruments acoustiques et pour laquelle le respect des timbres
et sonorités de chaque musicien est indispensable.On cherchera à reproduire ici le son acoustique des instruments et à l’amplifier d’une manière naturelle. Le système de diffusion ainsi que les microphones utilisés devront être de grande qualité.



Matériel nécessaire

pour la sonorisation de la salle

un système de diffusion où l’on ne recherche pas la puissance mais la qualité de reproduction. On équipera le lieu en nombre d’enceintes suffisant afin d’obtenir une couverture équilibrée pour l’ensemble de l’auditoire. L’utilisation de sub-basses n’est généralement pas nécessaire.
une console de mixage de qualité.
des microphones de qualité avec une courbe de réponse droite et fidèle, de préférence électrostatiques.
une réverbération artificielle de qualité.
l’utilisation de compresseurs n’est pas toujours nécessaire, les musiciens utilisant une large plage de dynamique que l’on devra également restituer.

jazz

Pour la sonorisation de la scène (retours de scène) :

Bien souvent les jazzmen aiment jouer très proches les uns des autres, ce qui minimise l’utilisation des retours de scène. Ceux-ci devront néanmoins présenter de bonnes caractéristiques sonores sans être trop puissants.

On prévoira un retour « bain de pied » (wedge) par musicien que l’on alimentera par un circuit auxiliaire. L’utilisation d’un égaliseur graphique par circuit nous aidera à obtenir la courbe de réponse souhaitée et à minimiser les risques de larsen (accrochage acoustique).

Prise de son


Piano : 2 microphones électrostatiques type AKG 414 - 451… (un pour le secteur grave, un pour l’aigu par exemple)

Contrebasse : 1 boîtier de direct (si l’instrument est équipé d’un capteur) et/ou un microphone devant l’instrument (dynamique : Sennheiser 421, EV PL20 ou électrostatique)

Saxophone
: 1 microphone dynamique (EV PL20, 421…) ou électrostatique (Neuman TLM170…)

Batterie : 1 couple de microphones statiques A/B placé au-dessus de la tête du batteur suffira presque toujours pour capter en « ambiance » l’ensemble de la batterie. On pourra éventuellement rajouter 1 micro dynamique sur la caisse claire et/ou le charleston et 1 micro dynamique devant la grosse caisse ; à mixer en dessous du niveau du couple.

NB : en jazz, la grosse caisse doit se faire discrète !


Schéma de sonorisation d'un quartet de jazz

install_sono_jazz
 
 
 
 
 
 Partenaires
Dernière mise à jour le 24/08/2011